Ahref : Pourquoi les chiffres du trafic organique rapportés par Ahrefs ne correspondent-ils pas à ceux que je vois dans Google Analytics ?

Le trafic organique en Ahrefs est calculé sur la base des mots clés pour lesquels nous voyons que votre site web est classé et du volume de recherche de ces mots clés.

Il sera différent des chiffres de trafic dans Google Analytics pour un certain nombre de raisons :

  1. Ahrefs ne suit pas TOUS les mots-clés pour lesquels un site web est classé dans les résultats de recherche organique. Nous suivons les plus populaires et cela représente environ 120 millions de mots-clés pour les États-Unis seulement. En réalité, il y a des milliards de mots-clés, et il est techniquement impossible de tous les suivre.
  2. Le volume de recherche exact des mots clés. Nous disposons d’un excellent modèle de calcul du volume mensuel de recherche de mots clés, qui combine les données de Google Adwords et les données de parcours de navigation (plus de détails ici). C’est la meilleure façon de calculer le volume de recherche d’un mot-clé à l’heure actuelle, et pourtant, même ce modèle n’est pas parfait. Cela entraîne certaines divergences.
  3. Modèle CTR. Sur la base du volume mensuel de recherche d’un mot-clé et de sa position dans les résultats de recherche, nous estimons le nombre de clics qu’obtiendra un site web cible. Seul Google connaît le nombre réel de clics. Nous disposons donc d’une estimation, basée sur des études et des recherches sur la façon dont les gens effectuent leurs recherches. Cela ajoute encore une autre couche d’écart.

En tant que telles, les données que nous présentons ne sont qu’une estimation et ne peuvent être traitées comme les données réelles de trafic de recherche d’un site web.

Conseil : Les spécialistes du marketing utilisent ces données pour comparer les sites web entre eux et voir les tendances du trafic organique (si le site web est en croissance ou en perte de trafic).

Conseil n°2 : Vous tirez le meilleur parti de Ahrefs lorsque vous regardez les mots clés réels pour lesquels votre concurrent est classé et les pages qui lui apportent le plus de trafic de recherche. Ces données sont beaucoup plus précises que notre estimation du trafic « global ».

Liens connexes

Leave a Reply